jeudi 8 novembre 2007

Un prêtre a-t-il sa place au gouvernement ?

Entretien avec Jean-Marie Petitclerc
Un prêtre a-t-il sa place au gouvernement ?
Magazine d’information sur l’actualité de l’Église, réalisé en association avec le quotidien La Croix.
Durée: 9 m



*-*-*-*-*
H&S3A
Média du Tiers Secteur
Le savoir est le seul bien qui augmente quand on le partage.
*-*-*-*-**-*-*-*-**-*-*-*-**-*-*-*-**-*-*-*-**-*-*

3 commentaires:

slano a dit…

Un prêtre au gouvernement? Et pourquoi pas un imam, un prêtre bouddhiste,un pasteur ou quelque autre représentant de religion? Je n'ai rien contre les prêtres en général mais que chacun reste dans le domaine qui lui est imparti et n'ait pas à prendre de décision qui engage tous les citoyens dont on rappelle que certains sont athées et que ce n'est pas un gros mot mais un choix de philosophie murement réfléchi.

Loïc a dit…

bien sur slano. Les institutions doivent rester laïques.
Mais pourquoi se priver de quelqu'un d'expérience parce qu'il est prêtre.

Et l'athéisme est un choix de vie tout comme la religion.

De plus, pourquoi refuser un prêtre au gouvernement à partir du moment où personne ne dénigre M. Bertrand qui est pourtant un cadre dans un des plus grands mouvements franc-maçons.

atplus a dit…

Alors là NON!NON! et NON!
ça commence à bien faire. La religion fait partie de la sphère privée. Si on commence à la faire rentrer dans la politique comme les pays musulmans extrémistes, on est très mal parti.
La laïcité est le fondement de notre démocratie.
Je suis athée universel,mécréant intégral et bien heureux sans toutes ces foutaises religieuses inventées par l'homme, et je vois d'un très mauvais œil un tel danger. Vite, une ile, un peu d'eau, des fruits et deux poissons et ni dieux, ni maitres et encore moins d'idoles. Un vieux de 65ans